Le combat des géants de Wall Street pour les ETF Bitcoin prend un nouveau tournant

La guerre contre les frais est officiellement déclarée !

Photo de l'auteur

By Martin




Le combat des géants de Wall Street pour les ETF Bitcoin prend un nouveau tournant

De l’attente et des chiffres : la ronde des tarifs

La vie de ceux que l’on appelle affectueusement les géants de Wall Street est loin d’être ennuyeuse, surtout quand il s’agit de la saga autour des ETF Bitcoin au comptant. Cette histoire ne fait, en réalité, que se réchauffer. Et la dernière manigance dans cette bataille ? Une guerre de frais pour les ETF Bitcoin qui a été récemment déclarée.

Les Titans financiers ont-ils enfin sorti les gants? Bienvenue dans l’arène des tarifs ETF Bitcoin

Désireux d’obtenir le précieux feu vert de la Securities and Exchange Commission américaine, plusieurs poids lourds de Wall Street ont pris la décision audacieuse de bousculer leurs tarifs. Cela s’inscrit comme l’un des derniers développements dans cette bataille de taureaux et d’ours pour les ETF Bitcoin.

L’art de la guerre des frais, le nouveau combat des titans Wall Street

Adeptes du frisson et des défis, les leaders financiers accélèrent sans relâche leur course aux ETF Bitcoin au comptant. Leur dernière stratégie, dites-vous ? Allons droit au fait, mes amis, ils se sont engagés dans une véritable fronde tarifaire. Tous décidés à séduire la Securities and Exchange Commission Américaine, ils opèrent d’audacieux changements sur leurs tarifs dans le but d’éclipser leurs rivaux.

Derrière l’ETF Bitcoin, la lutte acharnée des frais fait rage

Le principe est simple. Pour obtenir le fameux sésame de la SEC, ces professionnels de Wall Street ont dû remplir et modifier leurs formulaires S-1. Une fois déposé, le compte à rebours commence avec une réponse attendue de la SEC sous 48 heures chrono.

Quand les tarifs déterminent le futur de la cryptomonnaie

Explorons un peu ce nouveau paysage. BlackRock en tête, propose un tarif de 0,20% au cours de la première année ou jusqu’à atteindre la barre des 5 milliards de dollars d’actifs. Une fois le cap franchi, le tarif grimpe à 0,30%. En concurrence, WisdomTree lance un tarif fixe à 0,5%, tandis que Franklin Templeton et Fidelity se posent sur des tarifs respectifs de 0,29% et 0,39%.

Qu’en est-il des autres? Invesco/Galaxy va plus loin avec une offre d’une année sans frais avant de sauter à 0,59%. De son côté, VanEck pose un taux de 0,25% alors que Ark Invest & 21 Shares et Bitwise visent l’attrait en proposant aucuns frais pendant six premiers mois ou jusqu’à atteindre le billion de dollars d’actifs avant de grimper respectivement à 0,25% et 0,24%. Enfin, Grayscale s’aventure à réduire ses frais de 2% à 1,5%.

Quand les tarifs déterminent le futur de la cryptomonnaie

Ce ballet de modifications tarifaires pourrait bien être le moteur de l’avenir du marché cryptomonnaie. Chaque hausse, chaque baisse dessinant des conséquences palpables non seulement pour les investisseurs mais également pour les régulateurs, qu’ils soient américains ou internationaux.

Pourtant, n’allons pas trop vite en besogne. Cette lutte tarifaire, aussi passionnante soit-elle, reste pour l’instant en retrait. Car le véritable suspense du moment se joue au sein de la SEC, où tous attendent non pas Godot, mais l’approbation des ETF Bitcoin à l’image d’une journée d’actualité aussi tranquille que celle de ce lundi. Comme le dirait BlackRock …

Ceci n’est pas un conseil en investissement. L’équipe de RevolutionMagazine ne pourra pas être tenue responsable de vos décisions financières.


Martin

Laisser un commentaire