L’été 2023 : l’un des plus chauds de l’histoire

L’été 2023 fait flamber les records, se hissant fièrement au sommet des saisons les plus brûlantes de tous les temps !

Photo de l'auteur

By Martin

L’été 2023, classé parmi les plus chauds

Selon Météo-France, l’été 2023 est classé au 4e rang des étés les plus chauds depuis 1900. Avec une température moyenne de 21,8 °C, soit une augmentation de 1,4 °C par rapport à la normale 1991-2020, cet été se positionne juste derrière les étés record de 2003 (+2,7 °C) et 2022 (+2,3 °C), et est presque au même niveau que l’été 2018 (+1,5 °C).

Conditions météorologiques variées

Cet été a connu des conditions météorologiques variées en France. Alors que le nord-ouest a été souvent maussade en juillet et en août, les régions méditerranéennes ont subi trois vagues de chaleur extrêmement chaudes. Deux périodes de fortes chaleurs ont également touché le pays : du 8 au 11 juillet et du 17 au 24 août.

Températures record pour un mois de septembre

Les températures en France continuent de défier les normes saisonnières. Au cours du mois de juin, elles étaient en moyenne 2,6 °C au-dessus de la normale, puis 0,8 °C en juillet et 0,9 °C en août. Nous sommes maintenant en présence de 19 mois consécutifs où les températures mensuelles ne sont pas descendues en dessous des normales de la période 1991-2020, témoignant ainsi de l’impact du réchauffement climatique.

Vague de chaleur tardive

La canicule exceptionnellement tardive qui a frappé le sud de la France en fin août, avec des températures dépassant les 40 °C pendant plusieurs jours, confirme les avertissements des climatologues sur l’augmentation de l’intensité et de la fréquence des vagues de chaleur. Ces phénomènes se manifestent également de plus en plus tôt ou tard dans l’année en raison du changement climatique d’origine humaine.

Perspectives pour le mois de septembre

Malheureusement, le début du mois de septembre ne semble pas apporter de répit. Selon Météo-France, des températures inédites pour un mois de septembre sont attendues, en particulier dans le quart sud-ouest. Il est prévu qu’il n’y ait aucun rafraîchissement avant au moins dimanche, ce qui rend cette prolongation de la période de chaleur intense et son intensité tardive remarquables pour tout le pays.

Martin

Laisser un commentaire