Un héritage surprenant

L’imposante collection de pièces d’art indésirables déstabilise la prestigieuse lignée de Silvio Berlusconi

Photo de l'auteur

By Martin




Un héritage surprenant

Un héritage surprenant

Imaginez-vous hériter d’un immense patrimoine de 6 milliards d’euros, comprenant des yachts, des villas, des voitures… Et bien plus encore ! Silvio Berlusconi, célèbre homme politique italien, a laissé à sa famille une collection étonnante de 25 000 peintures et sculptures.

Des « croûtes » artistiques

Cependant, toutes ces œuvres ne valent pas grand-chose sur le marché de l’art. La famille a dû dépenser 800 000 euros pour stocker ces « croûtes » dans un entrepôt de 3 200 m2 près du manoir milanais.

Une collection personnelle

Les tableaux représentent notamment des madones, des nus féminins, ainsi que des vues de Paris, Naples et Venise. Selon, Silvio Berlusconi aurait dépensé au total 20 millions d’euros pour ces œuvres, soit en moyenne 800 euros par pièce.

Un acheteur compulsif

Mais comment ces objets sont-ils arrivés dans sa collection ? Selon Cesare Lampronti, un proche du politicien et marchand d’art, Silvio Berlusconi était un “acheteur compulsif”. Il était accro aux émissions de télé-achat diffusées la nuit, ce qui lui a valu de nombreuses “nuits blanches”. “Il savait que ce qu’il achetait ne valait rien”, se souvient Lampronti auprès de la BBC. Il aimait également offrir des portraits de femmes à ses amis.

Des œuvres en péril

Malheureusement, certaines de ces œuvres auraient été endommagées par des insectes. Leur restauration représenterait ainsi un coût supplémentaire pour la famille.

Silvio Berlusconi : un héritage inattendu pour Marta Fascina

C’est avec stupéfaction que Marta Fascina, compagne du célèbre homme politique italien, a découvert l’héritage que lui avait laissé Silvio Berlusconi. En plus de sa collection impressionnante de yachts, villas et voitures, le milliardaire a également pensé à sa belle Marta. Elle a ainsi hérité d’une somme colossale de 100 millions d’euros. Même s’ils n’étaient pas mariés, Berlusconi considérait Marta comme sa femme et a veillé à ce qu’elle soit bien prise en charge.

Des toiles de maîtres pour embellir leur maison

Outre cette somme astronomique, il semblerait que Silvio Berlusconi ait également acquis quelques toiles de maîtres pour décorer leur maison. Parmi elles, des oeuvres de Titien, Rembrandt et bien d’autres. Ces tableaux d’une valeur inestimable ajoutent une touche artistique et raffinée à leur demeure.


Martin

Laisser un commentaire