Acquittement pour Arnaud Rouger

La LFP absout son bras droit des accusations d’homophobie – Une affaire close et claire !

Photo de l'auteur

By Martin




Acquittement pour Arnaud Rouger, Directeur Général de la LFP

Novembre dernier, un événement majeur a eu lieu au cœur de l’Assemblée nationale : une commission d’enquête dédiée aux dysfonctionnements au sein des fédérations sportives françaises. Durant cette rencontre, Arnaud Rouger, le maître de la Ligue de football professionnel (LFP), a prononcé ces mots : « La promotion de l’homosexualité n’est pas notre rôle. En revanche, la lutte contre l’homophobie, oui. »

Suite à ces propos, une plainte pour homophobie fut déposée par les associations Rouge Direct et Stop Homophobie, mettant ainsi le dirigeant sportif dans la tourmente. Aujourd’hui, une décision vient d’être rendue : Arnaud Rouger est exonéré de toute charge.

Contestation attendue de la décision à la suite du classement de la procédure

Le parquet a tranché le 18 janvier dernier, selon L’Equipe, et a opté pour un classement de la procédure. C’est une potentielle « immunité » qui, semble-t-il, aurait motivé cette décision. En effet, ces déclarations ont été faites lors d’une commission d’enquête parlementaire, ce qui, selon la loi de 1881 sur la liberté de la presse, les protège.

Cependant, une riposte est à prévoir et elle viendra de Maîtres Bourdon et Brengarth, avocats des plaignants. Ces derniers ne comptent pas laisser passer cette décision sans réagir. Ils ont confié à L’AFP leur intention de s’y opposer : « Le motif du classement, que nous allons contester, est particulièrement douteux. Compte tenu de leur nature, ces propos sont nécessairement étrangers à l’objet de l’enquête et donc répréhensibles, sauf à venir immuniser, par principe, toute expression diffamatoire ou injurieuse proférée dans un tel cadre et ce au mépris des droits des parties civiles ».

L’article Le bras droit de la LFP blanchi des accusations d’homophobie – Une affaire classée ! est apparu en premier sur RevolutionMagazine.com.


Martin

Laisser un commentaire